top of page
  • Équipe

Compte rendu du conseil municipal en date du 13 septembre 2023

La trêve estivale terminée, les réunions ont repris pour la rentrée.


Le conseil municipal a permis d’aborder beaucoup de sujets sans grand débat et d’autres avec beaucoup plus de fermeté.


Il a été évoqué :

· Les décisions prises par M. le Maire dans l’exercice de ses délégations,

· La modification du tableau des effectifs,

· La modification du budget communal,

· Le versement de notre participation à la déferlante,

· Le classement de 5 voies privées dans le domaine public,

· L’implantation d’une antenne free

· La présentation des rapports des délégataires suivants : ports à sec, micro-crèche, communauté de communes Sud Vendée Littoral, qualité du service public de l’assainissement collectif et de la charte nationale « plages sans déchets »


Si vous souhaitez plus amples de renseignements sur un dossier. N’hésitez pas à nous laisser un message. Nous vous contacterons.


D’autres dossiers avaient retenu notre attention et avaient fait l’objet de questionnement écrit avant la séance (réponses de M. le Maire transmises séparément)


Nos commentaires à ces réponses font suite.


ACQUISITION BATIMENTS AERO CLUB :


La Commune a accepté d’acquérir les installations édifiées sur l’aérodrome par l’aéroclub pour un montant de 77 000 €.

Nous nous sommes abstenus car il semble que la situation actuelle résulte d’une gestion fragile et hasardeuse de l’ancien bureau de l’association du club.


PORT A SEC :


M. le Maire a retracé l‘historique de cette DSP (délégation de service public) qui prendra fin en mars 2024. Il partage notre analyse pour une approche différente du cahier des charges de cette structure. Nous espérons être associés à cette réflexion.


CENTRE DE REMISE EN FORME :


Dossier au combien sensible ! A nôtre première question «Quid des études en cours » M. le Maire nous a reproché de « pinailler », d’être suspicieux !

Il nous a même reproché de poser des questions sur un dossier où nous nous sommes abstenus.


M. BRONNER lui a rappelé que nous n’étions pas contre ce projet mais qu’un minimum d’études nous paraissait opportun sur la faisabilité, la clientèle, la gestion (régie ou DSP, coût de fonctionnement)… Que nous nous abstenions uniquement par un manque de transparence.


Notre seule question est : Y a-t-il eu des études préalables à la construction du centre de remise en forme qui est actuellement prévu pour un montant de 3 480 000 € comme il nous l’a affirmé lors du CM du 6 avril dernier ?


Nous vous invitons à visionner la séance du conseil municipal. Vous pourrez ainsi entendre la virulence des propos tenus.


Avec la même virulence, il a refusé de nous transmettre le contrat d’assurance couvrant les obligations de la Commune de garantir la protection fonctionnelle des élus et des agents. Pourquoi ?


La minorité n’est-elle pas la représentation d’un partie de la population ?

90 vues

Posts récents

Voir tout

Conseil Municipal du 22 février 2024

Personnel communal –       Création d'une prime de pouvoir d'achat exceptionnelle forfaitaire au profit des agents communaux conformément au décret du 31 octobre 2023, –       Création des emplois sai

コメント


bottom of page